Rechercher
  • Team Anemo CQ

L'intelligence culturelle (CQ): dextérité d'intéraction dans la société multiculturelle

Mis à jour : janv. 9



Dans les dernières décennies nous avons vu émerger une série de conceptualisations autour de la notion d’intelligence : l'intelligence émotionnelle, l'intelligence relationnelle, artistique, managériale, etc. Ces différentes conceptualisations nous ont permis de sortir du corset de la notion traditionnelle d’intelligence qui prenait en compte que la 'fonction mentale'. Aujourd'hui, on comprend mieux la complexité du processus 'd'organisation du réel' et le jeu entre émotions, cognition, connaissances, expériences, etc., qui agissent en nous à chaque fois que nous essayons de nous faire une idée du monde.


Cependant, quand il s’agit de comprendre la manière dont ces différentes intelligences doivent s'ajuster aux différents environnements, nous découvrons tous les jours les difficultés que cela peut entraîner: les comportements et gestes qui font preuve d’une grande intelligence sociale ou relationnelle en France ne sont pas forcément pertinents dans un autre environnement culturel. Par exemple, la modération dans le jugement est souvent interprétée en France comme la preuve d’une grande intelligence managériale mais elle peut être considérée comme du manque de courage ou de détermination dans d'autres contextes culturels. Un discours émotionnellement puissant sera perçu pour la plupart des Européens comme démagogue ou manipulateur alors que le Nord-Américain moyen considèrera qu'une parole denuée d'émotions ne peut pas être vraiment convaincante (cf. compelling).


Ces différences se manifestent entre personnes de différentes nationalités, mais pas que : Sophie veut communiquer avec Christian et considère qu’un mail est la meilleure manière de signifier que son message est important; elle passera plusieurs heures à écrire et relire son email en soignant sa rédaction, en insistant sur les formules de politesse et en posant des questions claires qui demandent des réponses réfléchies. Cependant, en lisant le mail de Sophie, Christian se sent submergé par la complexité et la lourdeur du email; il décide alors de voir ça avec elle en tête-à-tête une prochaine fois et répond simplement:


‘ok, on verra ça plus tard’ (SEND)


Cette réponse heurte Sophie qui se sent dévalorisée et pas prise au sérieux et soulage Christian qui considère avoir réussi son défi de répondre à tous les mails en moins de deux minutes selon le conseil du énième livre de management agile qu'il a lu.

Malheureusement, on ne pourra jamais créer un ensemble de règles à respecter, les must et les must not de la communication, pour éviter tout type de malentendu lié aux différences dans les cultures professionnelles (maintenant vous comprenez que si quelqu’un essaye de vous vendre cela, c’est une arnaque !). On peut cependant apprendre à mieux calibrer son style de communication et son comportement en décodant rapidement les caractéristiques culturelles de vos interlocuteurs.


Le modèle d’Anemo CQ vous permet de développer votre intelligence culturelle (CQ), c’est-à-dire, la capacité à mieux travailler avec des personnes qui ne partagent pas vos codes culturels, qu'ils soient liés à votre culture nationale ou à votre culture professionnelle. Le modèle Anemo CQ repose sur la notion d’intelligence culturelle (CQ) et se décline en trois dimensions cognitivo-comportementales : la dimension de la connaissance ou méta-cognition, ‘Suis-je conscient de ce qui se passe ?’ La dimension de la communication ou de la gestion de soi, ‘Suis-je motivé pour agir ?’ La dimension du comportement, ‘Comment puis-je répondre de manière efficace ?’


La gestion de la diversité culturelle dans les organisations ne concerne plus seulement que les grandesnternationales. Les PME/TPE sont aussi confrontées à des environnements multiculturels où la diversité de profils, de nationalités, de religions, d’âges, de cultures managériales, organisationnelles et/ou technologiques cohabitent.

L'intelligence culturelle (CQ) est une compétence indispensable pour apprendre à mieux travailler en équipe, à respecter la singularité des individus. Nos interventions vous apprennent à mieux gérer vos interactions dans des environnements multiculturels.



18 vues

contact@anemo-cq.fr   |  4 rue Marcel Dubois 75012, Paris, France