Rechercher
  • Team Anemo CQ

Comment réagir face au racisme?

Mis à jour : juin 10

Avant de comprendre comment réagir face au racisme, il faudrait savoir ce qu’est le racisme. En quelques mots la notion est utilisée, souvent indistinctement, pour signifier au moins deux choses très différentes : d’un côté, le racisme biologique, de l’autre le racisme juridique. Le premier est un terme technique d’un courant pseudo-scientifique de la biologie utilisé par les idéologies suprématistes pour parler de différentes « races » afin de justifier une hiérarchisation toujours fonctionnelle à la domination et l’oppression (esclavagisme, colonialisme, nazisme, ghettoïsation, etc.). La notion juridique de racisme, de son côté, renvoie aux pratiques sociales qui discriminent les individus et les groupes sociaux en fonction de leur appartenance à des groupes minoritaires (homophobie, islamophobie, antisémitisme, sinophobie et même certaines formes de discrimination positive).

Dans les organisations, il y a des personnes qui subissent des comportements racistes, c'est-à-dire des discriminations qui ont des conséquences nuisibles pour leur vie et qui détruisent les ciments de toute coopération interpersonnelle. De surcroît, l’objectif d'une organisation est de reconnaître la compétence-aptitude-effort d'un travailleur au-delà de ses origines et/ou de ses appartenances culturelles afin de mettre à collaboration de la stratégie les ressources disponibles. Malheureusement, la discrimination dans les organisations se produit souvent en fonction de la distinction des appartenance.s des uns et des autres.


La question pratico-pratique est de savoir comment identifier des (nos?) comportements racistes et, plus important encore, comment réagir?

Anemo CQ a animé nombreuses séances de formation sur la question de la diversité et de l'intégration auprès de différents organisations (depuis 2019, plus de 300 personnes ont participé à nos ateliers). Nous avons créée une boîte à outil innovante qui permet de construire d'un échange ouvert (et sans tabous) sur la discrimination et le racisme. L’objectif n’est pas d’accepter les comportements et/ou propos racistes, ni de les justifier, pas plus de se contenter de les avoir repérés. Il s’agit plutôt de les identifier et de s’interroger sur leurs fonctions pour mieux les désamorcer.


Si vous souhaitez apporter des solutions pérennes pour votre organisation, l’approche d'Anemo CQ peut vous aider. Dans la mesure où, méthodologiquement, notre démarche permet la compréhension des cadres de référence culturels des uns et des autres (des victimes mais aussi des victimaires) les travailleurs et co-équipiers seront mieux outillés pour comprendre l’origine et les ressorts du racisme (et d’identifier leur part de racisme). Ainsi, ils pourront mieux désamorcer les représentations qui fondent la discrimination et transformer la diversité culturelle et cognitive en ressource pour l'organisation.





6 vues

contact@anemo-cq.fr   |  4 rue Marcel Dubois 75012, Paris, France